X

Parcours Cléophas

Cycle de formation de disciples missionnaires
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

Cycle de formation de disciples missionnaires
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

Espace réservé

chapelle La Chapelle de la Résurrection, 15e station du chemin de Croix de Bétharram (© Bétharram France). Du vendredi 20 (18h00) au samedi 21 avril (18h00), la troisième rencontre diocésaine du Parcours Cléophas s’est déroulée à Bétharram. En ce lieu marqué par le témoignage de vie de Saint-Michel Garicoïts (1797-1863), fondateur en 1832 des Prêtres du Sacré Cœur de Jésus de Bétharram, nous avons été accueillis par le Père Laurent Bacho, responsable de la communauté d’accueil au sanctuaire. Avec lui, nous avons parcouru l’itinéraire de prière des quinze stations du chemin du Croix qui gravit la colline toute proche. À son sommet, nous nous sommes rassemblés dans la chapelle de la résurrection, faisant mémoire du ‘mandat missionnaire’ du Christ ressuscité « Allez ! De toutes les nations faites des disciples ! » (Mt 28,19). Au cœur même de cette liturgie de la Parole, le Père Laurent Bacho a proclamé le ‘Sermon sur la montagne’ (Mt 5-7). Dans l’Évangile de St-Matthieu, ce premier discours qui s’ouvre avec les Béatitudes (Mt 5,1-12) rassemble et récapitule l’essentiel de l’enseignement de Jésus à ses disciples : il les appelle à écouter sa parole et à la mettre en pratique, afin de construire leur vie sur de solides ‘fondations’.

Quarante-quatre participants provenant d’une douzaine de paroisses et de trois services diocésains se sont retrouvés avec l’équipe de formation et Mgr Marc Aillet pour la première rencontre diocésaine du Parcours Cléophas.

groupe de personnes Le groupe des participants 2017-2019 le 9-12-2017 à Urt. La première rencontre diocésaine du Parcours Cléophas s’est déroulée du vendredi 8 (18h00) au samedi 9 décembre (18h00) au monastère des bénédictines à Urt. L’accueil de la communauté des sœurs a offert un cadre idéal pour les temps de prière, de rencontre et d’enseignement, ainsi que pour les repas et l’hébergement de notre groupe. Entre participants aux chemins de vie et âges différents, les échanges sur place ont été simples et fraternels.

creche Noel 2017

Toute l'équipe d'accompagnement du Parcours Cléophas vous souhaite un joyeux et Saint Noël ainsi qu’une belle année 2018 !

Que cette joie ravivée à Noël nous habite toute l’année et rayonne autour de nous !

Eliane et Patricia, Marc, Barbara, l'Abbé Dominique Nalis, Catherine-Marie.

Monastere UrtMonastère Sainte Scholastique des Bénédictines à Urt dans le Pays basque. La première rencontre diocésaine du Parcours Cléophas va se dérouler du vendredi 8 (18h00) au samedi 9 décembre (18h00) au monastère des bénédictines à Urt. Envoyés en formation par leurs responsables pastoraux, les quarante-cinq participants vont donc se retrouver pour la première fois : ils proviennent d’une douzaine de paroisses et de trois services diocésains.

Au programme de ce début de cycle de formation de disciples missionnaires : messe de l’Immaculée Conception, présidée par Mgr Marc Aillet - temps de rencontre et d’échange – louange et témoignages sur la rencontre avec le Christ - présentation du parcours formateur - enseignement et échange sur la première partie du YOUCAT (la foi des chrétiens) - introduction à la Bible et méditation de la Parole de Dieu - prière d’un office avec la communauté des sœurs – temps de relecture…

Afin de répondre favorablement à plusieurs demandes en liste d’attente pour l'inscription au Parcours Cléophas, le nombre maximum de participants a été porté à 50. A ce jour, il reste encore sept places libres, pour lesquelles les demandes d’inscription doivent être enregistrées en ligne, au plus tôt, à partir de ce site Internet.  

Deux semaines après le début des inscriptions au Parcours Cléophas, le nombre maximal de 35 personnes est atteint. A partir de ce jeudi 9 novembre 21h00, toute nouvelle demande d’inscription est désormais mise en liste d’attente. Merci de votre compréhension.

Lancé ce 1er novembre 2017, le site internet du Parcours Cléophas présente les informations détaillées sur cette formation diocésaine rénovée : origine, objectifs, pédagogie, dates des rencontres diocésaines, inscriptions...

Les disciples d Emmaus Arcabas 2006
« Les disciples d’Emmaüs »
Arcabas (2006)
Alors leurs yeux s’ouvrirent,
et ils le reconnurent.
’ Lc 24,31

La finalité du Parcours Cléophas est donc que les baptisés qui participent à cette formation de disciples missionnaires puissent s’engager au service de la conversion pastorale dans leur communauté chrétienne.

Pourquoi ‘Cléophas’ ? L’évangile de Saint-Luc témoigne qu’à Emmaüs, Cléophas et son compagnon de route ont rencontré le Christ vivant, ressuscité : remplis de joie, ils sont alors devenus des disciples missionnaires ! Lc 24,13-35

Pour un laïc majeur désirant s’inscrire au Parcours Cléophas, il est indispensable qu’il soit envoyé en formation par le curé de sa paroisse, ou bien par un responsable de service, de mouvement, ou de communauté, à qui reviendra, au terme des deux années, la décision pour son envoi en mission.

Pour toute information complémentaire sur le Parcours Cléophas, n’hésitez pas à contacter l’équipe de formation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous sommes tous appelés à grandir comme évangélisateurs. En même temps employons-nous à une meilleure formation, à un approfondissement de notre amour et à un témoignage plus clair de l’Évangile.
— La joie de l’Évangile, Pape François, § 121

portrait Francois Moog
François Moog

Dans ses deux conférences à l’occasion de la rentrée universitaire 2017 de l’ATPA à Bayonne, Monsieur François Moog a abordé la question de la transformation missionnaire des communautés chrétiennes. Ce thème, issu de la première partie (§ 19-49) de l’exhortation apostolique ‘La joie de l’Évangile’ du Pape François, est présenté dans le contexte actuel de la nouvelle évangélisation.

J’espère que toutes les communautés feront en sorte de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour avancer sur le chemin d’une conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont. Ce n’est pas d’une « simple administration » dont nous avons besoin. Constituons-nous dans toutes les régions de la terre en un ‘état permanent de mission’.
La joie de l’Évangile – Pape François - § 25

Retrouvez les enregistrements audio des deux conférences sur le site internet diocésain.

Espace réservé

Évangile du jour

Mercredi 20 novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 19, 11-28)

En ce temps-là,
    comme on l’écoutait,
Jésus ajouta une parabole :
il était près de Jérusalem
et ses auditeurs pensaient que le royaume de Dieu
allait se manifester à l’instant même.
    Voici donc ce qu’il dit :
« Un homme de la noblesse
partit dans un pays lointain
pour se faire donner la royauté et revenir ensuite.
    Il appela dix de ses serviteurs,
et remit à chacun une somme de la valeur d’une mine ;
puis il leur dit :
“Pendant mon voyage, faites de bonnes affaires.”
    Mais ses concitoyens le détestaient,
et ils envoyèrent derrière lui une délégation
chargée de dire :
“Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.”

    Quand il fut de retour après avoir reçu la royauté,
il fit convoquer les serviteurs auxquels il avait remis l’argent,
afin de savoir ce que leurs affaires avaient rapporté.
    Le premier se présenta et dit :
“Seigneur, la somme que tu m’avais remise
a été multipliée par dix.”
    Le roi lui déclara :
“Très bien, bon serviteur !
Puisque tu as été fidèle en si peu de chose,
reçois l’autorité sur dix villes.”
    Le second vint dire :
“La somme que tu m’avais remise, Seigneur,
a été multipliée par cinq.”
    À celui-là encore, le roi dit :
“Toi, de même, sois à la tête de cinq villes.”
    Le dernier vint dire :
“Seigneur, voici la somme que tu m’avais remise ;
je l’ai gardée enveloppée dans un linge.
    En effet, j’avais peur de toi,
car tu es un homme exigeant,
tu retires ce que tu n’as pas mis en dépôt,
tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.”
    Le roi lui déclara :
“Je vais te juger sur tes paroles,
serviteur mauvais :
tu savais que je suis un homme exigeant,
que je retire ce que je n’ai pas mis en dépôt,
que je moissonne ce que je n’ai pas semé ;
    alors pourquoi n’as-tu pas mis mon argent à la banque ?
À mon arrivée, je l’aurais repris avec les intérêts.”
    Et le roi dit à ceux qui étaient là :
“Retirez-lui cette somme
et donnez-la à celui qui a dix fois plus.”
    On lui dit :
“Seigneur, il a dix fois plus !
    – Je vous le déclare :
on donnera
à celui qui a ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
    Quant à mes ennemis,
ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux,
amenez-les ici
et égorgez-les devant moi.” »

    Après avoir ainsi parlé,
Jésus partit en avant
pour monter à Jérusalem.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

© AELF et © Nominis

nuage mots cles

icone bouee de sauvetageAssistance technique

Vous pouvez demander de l'aide au webmaster du site.
→ Contacter le webmaster

Logo Diocese64 TR

Copyright © 2019 Parcours Cléophas ~ Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Sauf mention contraire tous les droits sont réservés. Hébergé par OVH.