X

Parcours Cléophas

Cycle de formation de disciples missionnaires
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

Cycle de formation de disciples missionnaires
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

Espace réservé

Prière dvant la Grotte de Lourdes Les 7 et 8 mars derniers, les personnes qui suivent le parcours Cléophas (parcours sur deux ans pour devenir disciples missionnaires) se sont retrouvées à Lourdes pour une rencontre sur le thème du service envers les plus pauvres.

Par Catherine-Marie Chassagne

Pour cette deuxième année de parcours, nous travaillons davantage sur la mission : comment être missionnaires maintenant que nous sommes davantage disciples. Nous essayons de vivre l'invitation du pape François (n°24, gautate et exultate) « laisse toi transformer, laisse toi renouveler par l'Esprit pour que cela soit possible [reconnaitre le message de Jésus que Dieu veut délivrer au monde par ta vie] et qu'ainsi ta belle mission ne soit pas compromise. »

La rencontre de mars avait pour thème : le service, un des cinq piliers pour qu'une action soit missionnaire (Prière - Formation - Évangélisation - Service – Fraternité).

Ces 24h hors de notre quotidien, vécus à la cité st pierre à Lourdes nous ont permis de rencontrer divers témoins du service du plus pauvre : se rendre disponible aux fragilités qui nous entourent dans notre quotidien pour aimer et faire connaître le Christ. Le père Horacio Brito, ancien recteur des sanctuaires et actuel aumônier de l'hospitalité, nous a aidé à entrer dans le sens de ce service par l'enseignement et l'exemple de Ste Bernadette.

Ces différents temps d'enseignement et de rencontres nourrissent notre foi et nos prières afin de nous laisser façonner par l'Esprit Saint pour devenir plus fécond dans notre vie. Marie nous guide et nous accompagne tout au long de ce parcours et nous avons pu nous remettre entre ses bras devant la grotte.

TÉMOIGNAGES

Un beau WE à Lourdes pour redécouvrir toute la beauté du service. « Je ne vous appelle plus serviteurs, mais amis ». C’est comme tels que nous nous sommes sentis accueillis à la Cité st Pierre par tous les sourires des bénévoles et l’enthousiasme communicatif de Thomas, diacre attaché à l’accueil. Nous avons approfondi grâce aux témoignages toute la richesse du service où le don de soi est véritablement source de joie, pour celui qui donne autant que celui qui reçoit. De beaux témoignages de chrétiens engagés au service des jeunes en difficulté, des malades dans le cadre hospitalier, des personnes avec un handicap... témoignages de personnes humbles, simples et heureuses. L’occasion de se redire ce proverbe malgache « Nul n’est assez pauvre pour n’avoir rien à donner, nul n’est assez riche pour n’avoir rien à recevoir. »
Chantal Fourcade

Pour entrer et faire entrer notre chair dans la prière, il faut sortir de nous-mêmes pour nous mettre en marche vers l’essentiel. Pour servir l’autre, il faut se dépouiller de ce qui encombre notre mémoire.
Marie-Claire Lacoste

Si vous ne pouvez pas être capable de grandes choses, cet article est pour vous. Beaucoup de nos frères et sœurs vivent des appels admirables qui nous semblent hors de portée. Ne soyons pas chagrinés : il nous reste les lèvres et les yeux pour sourire, les mains et les pieds pour rendre de petits services et notre cœur pour aimer. N’est-ce pas là l’essentiel ? Sainte Bernadette disait d’elle-même qu’elle était ce balai qu’on range derrière la porte après chaque usage. Mais si ce balai a su balayer la tristesse, la solitude, l’indifférence, alors tout change ! C’est ce que nous avons pensé vivre à la Cité Saint Pierre de Lourdes avec les bénévoles : décorer la table peut paraître petit, mais c’est si grand et si beau un cœur qui soudain se sent touché et accueilli. Ces fleurs sont pour moi… Cette attention est pour moi… Je suis donc aimable. Regarde Seigneur, ces sœurs et ces frères qui déjeunent, fais-leur ressentir qu’ils sont véritablement aimés de Toi, qu’ils ont du prix à Tes yeux ! Et qu’ils entrent dans Ta joie, comme Tu nous fais participer à la tienne.
Mireille Ok

[…] La devise de Sr Elvira : aimer, aimer, aimer et servir. Cela veut tout dire, avec une devise pareille nous pourrons déplacer des montagnes ! Eux ils le démontrent si bien, ils aiment, ils affrontent, ils surmontent et ils rendent grâce. Quelle belle victoire ! Merci à l'équipe de Cléophas d'avoir pu me permettre de découvrir toutes ces personnes au service des autres. C'est très enrichissant et me donne encore plus envie d'aimer, d'aimer, d'aimer et de servir !!!
Chantal Dufour

POURQUOI FAIRE LE PARCOURS CLÉOPHAS ?

Pour ceux qui veulent approfondir leur foi et se mettre en route au sein de l’Église comme sur les routes en dehors de l’Église. Vivre sa foi en profondeur et en sérénité pour la mettre en pratique, pour être au service de l'autre. Pour ma part je voulais "pousser les portes" de l’Église et ne pas m'enfermer derrière ses murs et ceux du catéchisme. Oser aller plus loin. Au bout de presque deux ans de formation je ressens un réel changement. Je ressens une Église qui est en marche, qui évolue et qui ose, une Église qui veut servir. Grâce à Cléophas je continue à grandir dans ma vie de foi, je me sens encore plus ancrée dans l’Église avec de plus d'entrain !
Chantal Dufour

Pourquoi faire un parcours Cléophas ?
Pour bousculer nos certitudes et nos habitudes spirituelles.
Pour relire sa vie et y percevoir la présence aimante de Dieu à chaque instant.
Pour faire partie d'une communauté diocésaine dynamique, fraternelle et engagée.
Pour devenir disciples-missionnaires et être renouvelé dans sa foi et son élan d'en témoigner.
Christine Labescau

Viens vivre une expérience incroyable, viens prendre des forces à la source !
Au fur et à mesure des rencontres un climat de bienveillance, croissant, a permis aux participants de rendre grâce pour l’œuvre de Dieu dans la vie de chacun. Notamment à travers l'écoute et le partage de nos témoignages de rencontre avec le Christ.
Cette session de formation Cléophas a été pour moi une occasion de consolider mes connaissances et de fortifier ma confiance. Un temps d'infusion, d'accueil de l'effusion et donc de préparation à la diffusion. Parce que nous en avons tous fait l'expérience personnellement que la charité du Christ nous sauve. Et donc, il est urgent d'annoncer cette Bonne nouvelle !
Céline Hernandez

Les inscriptions pour la prochaine session (rentrée 2019) se font en ligne.

Espace réservé

Évangile du jour

Jeudi 9 avril
Jeudi saint

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 13, 1-15)

Avant la fête de la Pâque,
sachant que l’heure était venue pour lui
de passer de ce monde à son Père,
Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,
les aima jusqu’au bout.

Au cours du repas,
alors que le diable
a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote,
l’intention de le livrer,
Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains,
qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu,
se lève de table, dépose son vêtement,
et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ;
puis il verse de l’eau dans un bassin.
Alors il se mit à laver les pieds des disciples
et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.
Il arrive donc à Simon-Pierre,
qui lui dit :
« C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? »
Jésus lui répondit :
« Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ;
plus tard tu comprendras. »
Pierre lui dit :
« Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! »
Jésus lui répondit :
« Si je ne te lave pas,
tu n’auras pas de part avec moi. »
Simon-Pierre
lui dit :
« Alors, Seigneur, pas seulement les pieds,
mais aussi les mains et la tête ! »
Jésus lui dit :
« Quand on vient de prendre un bain,
on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds :
on est pur tout entier.
Vous-mêmes,
vous êtes purs,
mais non pas tous. »
Il savait bien qui allait le livrer ;
et c’est pourquoi il disait :
« Vous n’êtes pas tous purs. »

Quand il leur eut lavé les pieds,
il reprit son vêtement, se remit à table
et leur dit :
« Comprenez-vous
ce que je viens de faire pour vous ?
Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”,
et vous avez raison, car vraiment je le suis.
Si donc moi, le Seigneur et le Maître,
je vous ai lavé les pieds,
vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.
C’est un exemple que je vous ai donné
afin que vous fassiez, vous aussi,
comme j’ai fait pour vous. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

© AELF et © Nominis

nuage mots cles

icone bouee de sauvetageAssistance technique

Vous pouvez demander de l'aide au webmaster du site.
→ Contacter le webmaster

Logo Diocese64 TR

Copyright © 2019 Parcours Cléophas ~ Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Sauf mention contraire tous les droits sont réservés. Hébergé par OVH.