PDF / Imprimer

Didier, un participant, nous offre le dernier article de retour d’expérience. Il nous raconte, à sa façon, la 11e et dernière session du parcours, qui a eu lieu à Pau les 13 et 14 mai 2022 dans le thème principal de l’évangélisation. Ce n’est cependant pas la dernière rencontre, puisqu’il y a encore le rendez-vous du 4 juin, où se fera l’envoi en mission (cf. article précédent).
L’équipe Parcours Cléophas.

30 missionnaires en herbe

Il y a une semaine, 30 missionnaires en herbe, se sont joyeusement retrouvés à Pau pour un ultime Parcours Cléophas. L'Esprit Saint était évidemment convié :
• Par un enseignement captivant de l'abbé Paul-Marie Boutin qui n'a pas manqué sa cible.
• Par une évangélisation en binôme sur le terrain ; un grand moment de trac, d'excitation impalpable déguisée en crainte contenue.

Un mot d'ordre : Lancez-vous ! Pour faire fonctionner ces binômes, il fallait une osmose, des tandems huilés déroulant des mots qui font mouche. Et bien, ils étaient au rendez-vous. L'échantillonnage des quidams a été multiple. Depuis le retraité, le desdichado, le sportif, l'illuminé, le lettré ; tous ont vécu une émotion.

Nous étions sidérés. Par nous, l'Esprit Saint apostrophait gentiment notre prochain, le bousculant en lui disant : Je suis là ! Rappelle-toi de moi ; tu m'as reçu à ton baptême ; tu ne m'as pas choyé : tu m'as oublié mais je suis encore là ! Je t'attends ! S'il te plaît, rappelle-toi de moi, laisse tomber tes pensées sombres et...écoute-moi. Je te suis envoyé et tu me trouveras partout sur ton chemin, à l'endroit où tu ne m'attends pas si tu regardes bien. Mes bras te sont ouverts pour toujours parce qu'il n'y a qu'un chemin, une vérité : l'amour inconditionnel de tout homme, créature unique. Rappelle-toi, tu as été pétri par le Verbe bien avant que tu sois dans le sein de tes parents...

Subjugués, transformés, certains sont repartis presque en dansant, sur un nuage. Heureux pour le restant de leur journée avec l'immense joie de se savoir aimés. Nous leur avions donné des ailes, et ceux qui ne pouvaient voler, planaient sur de doux nuages.

Ensuite, nous sommes rentrés au bercail, dans la "Chambre Haute", heureux de ce qui c'était passé. Nous avons rendu grâce, priés pour ces rencontres, pour leurs demandes, leurs peines, leurs espérances...

La joie, la paix et la fraternité opéraient ; nous avons été heureux. C'était une apothéose avant la grande manifestation annoncée le 4 juin prochain pour l'Assemblée synodale diocésaine !

De la terre, c'était une vision préliminaire du ciel.

CIAO, les amis et à bientôt !

Didier-Paul

Évangélisation "de rue" au Parc Beaumont de Pau