PDF / Imprimer

Voici un nouveau « billet cléophasien » de Bernadette qui nous fait redécouvrir la 8e rencontre au Sanctuaire Notre Dame d’Abet le samedi 22 mai 2021 dans les thèmes de l’exorcisme et de la Doctrine Sociale de l’Église.
L’équipe Parcours Cléophas.

Petit billet Cléophasien du samedi 22 mai 2021

En cette veille de Pentecôte, nous sommes attendus au sanctuaire Notre Dame d’Abet situé sur la commune de Lahontan, dans la canton de Salies. Selon la légende, dans un ravin couvert de broussailles, sur les bords du gave, une petite statue en bois de la Vierge Marie aurait été retrouvée. Des guérisons sont attribuées à l’eau de fontaines miraculeuses. Chaque année, le 15 août et le 8 septembre, des pèlerins viennent dans ce sanctuaire marial recensé parmi les plus anciens du pays.

Dans ce lieu paisible, après la célébration de l’Eucharistie, la lectio divina, nous rencontrons le Père Bernard Fort, curé de paroisse (Notre Dame d’Abet-Puyoô) et prêtre exorciste, missionné par monseigneur l’évêque.

Quel beau témoignage ! Quel charisme ! Un partage de connaissances de modes d’attaque, types d’assaut du démon, portes ouvertes au diable, la recherche de ses réponses adoptées dans le discernement et la prière nous plaisent. Elles semblent si bien coller à l’exorcisme dont on dit qu’il est une forme particulière de prière et de rite pour protéger une personne ou un objet, contre l’emprise du malin, le soustraire à son empire. Près des fontaines miraculeuses, sous le regard de tendresse de la Vierge Marie, sa foi et la confiance en la puissance libératrice du Christ Sauveur rayonnent ! Sa mission a un fondement biblique. Souvenons-nous : Jésus a lutté contre les puissances du mal et il a donné à ses apôtres son pouvoir de chasser les démons. C’est de lui que l’Église tient le pouvoir et la charge d’exorciser. L’Église catholique dispose d’un rituel d’exorcisme officiel, « solennel », utilisé rarement (cf. possession) par un prêtre exorciste mandaté après un examen des plus prudents excluant les causes psychiques. En dehors du grand exorcisme, fidèles baptisés, diacres et prêtres, responsables de communautés sont habilités à prononcer et recourir à certains exorcismes (infos-tableaux)Note de bas de page 1 : sacrements, sacramentaux, objets bénis, prières, coupures de liens…

Un petit temps dédié à la louange suit. Un beau témoignage Cléophasien de rencontre personnelle avec le Christ nous est offert. Puis vient le temps du pique-nique, la découverte d’une photo souvenirNote de bas de page 2 très appréciée, la confession…

L’après-midi, l’abbé Louis-Marie Rineau nous invite à mieux connaître et approfondir la doctrine sociale de l’Église, à réfléchir en petits groupes à la question suivante : en quoi celle-ci rejoint, éclaire ma vie de chrétien dans le monde ? Des questions relatives à la personne humaine, la famille, les communautés liées au monde de l’économie, la communauté politique nous sont posées. Une petite dose supplémentaire de conscientisation nous semble nécessaire, non seulement pour connaître mais faire connaître cette doctrine… Avec l’abbé Rineau, les catéchèses de notre Père Evêque, l’aide de l’Esprit Saint, nous pourrions relever ce défi !

C’est à mon tour de témoigner de ma rencontre personnelle avec le Christ. Puis un temps de prières vient clôturer cette belle journée, cette deuxième année Cléophasienne très riche malgré les aléas liés à la covid-19 ! Prochain rendez-vous en octobre !

Demandons à l’Esprit Saint qu’il descende toujours sur nous en abondance, le monde sera enflammé de l’amour divin ! Union de prières avec Notre Dame d’Abet (« du Secours »).

Bien fraternellement. Avec toute ma gratitude !

Bernadette

Chapelle du Sanctuaire Notre Dame d’Abet